fbpx

L'INTUITION, VOTRE JOKER

De nos jours, notre intuition est de plus en plus sollicitée tandis que notre instinct l’est de moins en moins. Ce qui souligne l’importance d’affûter son intuition pour s’en servir en société et avoir une longueur d’avance sur les autres.

Il faut néanmoins comprendre la différence entre instinct et intuition.

Illustrons ça avec des histoires.

L'instinct

Lorsque j’étais enfant, un soir d’Halloween, tout l’immeuble était en fête. Les parents installaient des stands de fortune pour distribuer des bonbons, certains garçons jouaient à faire peur aux filles tandis que d’autres courraient dans tout les sens.

Je faisais partie de cette dernière catégorie.
C’est donc avec plein d’entrain, d’euphorie et d’enthousiasme que je dévalais les marches d’escalier de mon immeuble quatre par quatre, finissant les dernières marches par un saut toujours plus haut, toujours plus excité.

Le dernier étage aura raison de moi.

Dans un ultime saut, signant la ligne d’arrivé de ma descente infernale, mon front se retrouve nez à nez avec le rebord de l’étage du dessus.
Je n’ai pas eu le temps de réfléchir ni d’analyser la situation, ma tête s’est baissée instinctivement pour que ce soit le haut de mon crâne qui encaisse le violent coup.

Le bruit du choc résonna sur quatre étages, un voisin est sorti de chez lui par peur d’une détonation tandis que je m’écroulais sur le sol, les mains sur la tête pour atténuer symboliquement la douleur.
Je suis resté assis, complètement sonné, pendant plus de vingt minutes.

Si mon corps n’avait pas bougé tout seul, je me serai pris le mur sur le front et j’aurai eu de gros risque d’endommager mon cerveau. Instinct de survie.

Nous voilà avec une idée plus claire de ce qu’est l’instinct. Des mouvements réflexes que chaque espèce possède, ayant pour seul et unique but : la survie.

Cela peut se traduire par l’instinct face au danger, comme mon histoire ou comme lorsqu’un gamin fait exploser un pétard non loin de vous. Votre réflexe animal va vous faire tourner la tête dans la direction du bruit pour analyser la situation et, inconsciemment, les potentiels dangers ainsi que les issues de fuite.

Il intervient aussi dans des situations sociales. Que ce soit lorsque vous voyez une jolie fille ou quand un homme ivre vous menace, le premier réflexe va être de chercher à fuir la situation inconfortable afin de rester dans un état de sécurité, un état connu ou la survie y est inconsciemment associé.

Prendre un risque peut nous mettre en danger donc nous allons instinctivement chercher à fuir les situations désagréables afin de rester dans notre zone de confort.
Cela peut aussi être l’instinct de protection d’une mère à son enfant ou l’instinct de reproduction. C’est la cause principale d’une hausse de naissance après un massacre lié à une guerre, une famine ou une épidémie.

La survie

"L'instinct est un mensonge, provenant d'un corps effrayé espérant être dans le faux."
laghima
Laghima
Designer

L'intuition

Je fais du vélo trois à quatre fois par semaine, faisant souvent les mêmes trajets.

Arrive un moment où le chemin que j’emprunte se divise en deux segments pour se rejoindre un peu plus loin.
C’est comme un croisement en Y à la différence que les angles tournent à quasiment 90°.

De ma position, le chemin de gauche est visible. Le chemin de droite est rarement emprunter mais j’ai beaucoup moins de visibilité à cause d’un gros arbre cachant la voie.
J’ai l’habitude de prendre le chemin de droite car je le trouve plus agréable. Cependant, un jour, j’ai ressenti profondément en moi, un quelque chose, ma conscience qui me soufflait de ne pas prendre ce chemin, qu’un danger y était.

Il m’étais pourtant impossible de savoir cela étant donné mon manque de visibilité et il n’y avait aucun signal sonore ou visuel pouvant m’aider à appréhender la situation.

Juste une intuition.

J’ai décidé de l’écouter et j’ai pris le chemin de gauche.
Evidemment, j’ai lancé un regard sur l’autre direction et, effectivement, il y avait un mère avec une poussette qui se baladait. La configuration de la situation et ma vitesse de route m’auraient fait prendre un gros risque de collision si je ne m’étais pas écouté.

Tandis que l’instinct est commun à toutes les espèces, l’intuition est propre à un individu. Une autre personne n’aurait probablement rien ressentie et aurait pu emprunter le chemin de droite.

Le but de l’instinct est avant tout le survie tandis que l’intuition nous permet de connaitre la vérité sans informations ou en avoir fait l’expérience. C’est une sorte de poussée divinatoire, une petite voix intérieure, une conscience protectrice qui vous aide à progresser dans ce monde.

Quelle que soit la situation (professionnelle, amoureuse, amicale, comportementale etc), mon intuition ne m’a jamais trahis.

Chaque fois que je l’ai écoutée, elle avait raison.
Chaque fois que je l’ai défiée, elle avait raison.

Contrairement à l’instinct, l’intuition est uniquement possédée par l’Homme car cela nécessite un travail de réflexion et d’écoute intérieur pour que son pouvoir agisse.

L’intuition viens d’abord dans la tête puis, à force d’attention et d’analyse, nous prenons la décision de l’écouter ou non.

C’est un joker, nous avons le choix de l’utiliser, et je vous encourage à le faire.

Je pourrai vous narrer des dizaines d’exemples où mon intuition m’a aidée.

Que ce soit le refus d’une offre d’emploi alléchante qui cachait une fourberie sans nom ou la séduction d’une fille jusqu’avoir une relation sexuelle avec elle grâce à une “simple” intuition.

Si nous voulions hiérarchiser, nous pourrions dire que l’instinct est employé par chaque espèce pour survivre, dans le domaine primitif, tandis que l’intuition est l’exclusivité de l’espèce humaine, dans le domaine évolutif, pour l’aider à évoluer dans son monde.

Pour conclure cette première partie, voici un résumer :

INSTINCT : Toute espèce à un instinct. Son but est de survivre. Elle agit par réflexe et pousse inconsciemment à l’action. Elle est dans le domaine de l’animal.

INTUITION : Seul l’Homme possède une intuition. Son but est d’évoluer l’individu. Elle agit par réflexion et pousse à l’analyse, l’observation et à la prise de décision. Elle est dans le domaine de la conscience.

TRAVAILLER SON INTUITION :

Maintenant que la différenciation est faites, passons à la pratique.

Comme dis précédemment, l’intuition est un joker, un véritable atout dans la vie de celui qui sait l’écouter. Elle permet de prendre les bons choix sans avoir peur d’échouer car elle dit toujours la vérité. C’est un super pouvoir divinatoire que chacun de nous possède.

Il existe plusieurs méthodes pour muscler son intuition.

INTUI-PASSION

La première consiste à se spécialiser dans un domaine qui nous plait, de travailler un sujet qui nous procure du bien-être.

L’idée est encore plus juste dans les domaines créatifs car l’art ouvre des portes que l’esprit se limite à apercevoir.
Prenons l’exemple de la peinture abstraite. C’est un excellent moyen de stimuler votre intuition car vous allez peindre une chose qui n’existe pas. C’est le but de l’abstrait.

Vous aller forcement devoir laisser votre cerveau au placard et suivre ce que votre voix personnelle vous dit de faire.
Un coup à gauche ? à droite ? du bleu ? du rouge ?

Petit à petit, des connexions vont se faire dans votre cerveau et une idée très précise du rendu final vous apparaîtra dans un flash de vérité.
Vous penserez : “c’est ça que je veux peindre”.

L’écriture, le dessin, la couture, qu’importe le domaine, le procédé reste le même.

Ps : l’écriture est encore plus puissante car si vous vous forcé à écrire, cela fera aussi office de travail introspectif.

MEDITATION

Celui-la est facile.
L’intuition vous envoi une information et c’est à vous de l’écouter ou non.

Cependant, pour ressentir ça, vous devez être dans une démarche d’écoute intérieur.

C’est pourquoi la méditation consciente, l’observation de la vie qui s’écoule, est un excellent moyen pour muscler votre attention et votre observation.
Que ce soit lorsque vous marchez, lorsque vous mangez, lorsque vous buvez, soyez à l’affût de ce qu’il se passe en vous.

Pas besoin de vous mettre en tailleur avec de l’encens et des musiques karmiques. Juste une auto observation suffit amplement.

SE BALADER

Un moyen très pratique pour vous entraînez est la balade. Sortez de chez vous sans but précis ni objectif défini et laissez vous aller.

Vous allez arriver à des embranchements et soyez à l’écoute de votre intuition. Ecoutez la toujours et voyez où cela vous mène. J’ai découvert plein de restaurants sympas avec cette méthode.

Double bienfait positif : en prenant l’air, vous vous oxygénerez tout en faisant un peu de sport léger.

JOUER AVEC ELLE

Une fois que vous avez cerné votre processus d’intuition, la façon dont elle intervient, les ressentis que vous avez lorsqu’elle vous envoi une information (cela peut être physique comme des vibrations, un frémissement, ou psychique comme si le temps s’arrêtait sur une situation), vous pouvez jouer avec elle !

Soyez conscient de votre intuition et faites le pari qu’elle se trompera (elle ne se trompe jamais mais c’est pour vous confirmer que vous êtes dans la bonne voie en terme de ressenti).

Vous pouvez aussi consciemment faire l’opposé de ce qu’elle vous dit pour prouver la justesse de ses informations.

Une fois que vous aurez travailler votre intuition, vous éviterez bien des situations désagréables et vous prendrez plus de risques pour un bénéfice à long terme.

N’ayez pas peur, utilisez votre joker !

 

Force et bienveillance

Damien

5/5
Partager :
Fermer le menu
Facebook Messenger
×
×

Panier